Le blog du coton tige

La vie, les pensées, le journal, les erreurs, les étapes, les problèmes, les projets, les amours, les larmes, les doutes, les espoirs d'un coton tige comme les autres.

vendredi 28 avril 2006

Mhgzqi usre kpmf

Bon bah ça va pas du tout. Qu'est ce que c'est que cette baisse de moral? Je comprend pas, je comprend plus, je comprend rien. Merci pour vos commentaires et vos mails. Quel soutien! Merci pour vos invitations qui me touchent vraiment surtout celles qui sont fondées! J'en arrive à avoir l'impression que j'ai plus de soutien de mes tout-petits-amis-virtuels que de mes vrais amis. Y a un hic non? Après Jeannot j'ai arrêté de croire en l'amour. Hop ça déjà c'est fait. mais plus le temps passe, et plus j'étend mes doutes... [Lire la suite]
Posté par coton tige à 15:04 - - Commentaires [58] - Permalien [#]

jeudi 27 avril 2006

Tout petit post misérable.

pas le moral du tout. me sens abandonnée par Presque Copain qui est très pris par son projet de fin des études.ça m'rend malade. j'me sens seule. c'qu'est chiant quand on a déjà fait une dépression c'est qu'au moindre coup de blues qui s'éternise un peu trop on a l'impression qu'on va replonger. j'ai plus confiance en personne. j'ai un gros problème affectif. ça va pas fort. j'me sens fatiguée et seule. et en même temps l'hypocrise ambiante des gens sur qui tu crois que tu peux compter m'exaspère. j'en reviens toujours au même: qu'est... [Lire la suite]
Posté par coton tige à 12:43 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
mardi 25 avril 2006

Le Mardi c'est carottes Vichy:

Vendredi soir en sortant du boulot je me suis assise sur un banc, il faisait un peu chaud.J'ai regardé mon téléphone muet et j'ai attendu.J'avais pourtant l'anniversaire d'une amie de prévu. J'étais assise sur ce banc ne faisant pas attention au temps ni aux pigeons envahissants.Telle une vache en train de ruminer, je regardais les gens passer. Les couples pressés d'aller dîner, les filles apprêtées, les garçons en train de téléphoner, l'air concentré, très occupés à organiser leur soirée.Et moi je regardais ce petit monde... [Lire la suite]
Posté par coton tige à 18:09 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
lundi 24 avril 2006

Tu cherches quelqu'un?

On a tous eu notre grande époque Meeticienne. On a tous regardé désespérément notre portable muet un dimanche pluvieux attendant fébrilement le texto du grand-blond-rouleur-de-merveilleuses-pelles rencontré la veille au soir dans une soirée enfumée. On a tous également été confronté à la rencontre organisée du pote célibataire-légèrement-dégarni-mais-super-sympa-tu-verras de votre meilleur couple d'amis. Devant cette immense fatalité qu'est notre sombre ère du célibat je me vois à mon tour dans l'obligation de faire ma marieuse à... [Lire la suite]
Posté par coton tige à 12:29 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
vendredi 21 avril 2006

Trop c'est trop.

Ce matin j'arrive au boulot et alors là c'était le pompon.Que vois-je? Je te le donne en milles tout-petit-ami-lecteur: Un graffiti en lettres noires de 40 centimètres de haut chacune des lettres, de quoi pas louper le message à moins d'être aveugle. Et qu'est ce qu'il y avait d'écrit? De quoi me rendre dingue: " Je t'aime mon étoile filante". Ah non non non, ne te méprend pas petit-truc-virtuel, il s'agissait pas de moi. Moi j'ai déjà été babybelboom, patapoufette, fée clochette et autre niaiserie mais... [Lire la suite]
Posté par coton tige à 18:45 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
mercredi 19 avril 2006

Je questionne, tu réponds.

- Pourquoi les Chocapics ne ramollissent pas alors que les Chocos oui? - Est-ce que les lesbiennes sont méchantes entre elles? - Est ce que l'ananas pousse dans un arbre ou dans la terre? - Pourquoi le jaune d'oeuf fait davantage grossir que le blanc? - Existe-t-il des vêtements chez H&M qui ne rétrécissent pas à la seule vue d'une machine à laver? - Pourquoi est-ce que j'arrive pas à relire "Et monter lentement dans un immense amour..." de Katherine Pancol? - Pourquoi les enfants japonais sont mignons... [Lire la suite]
Posté par coton tige à 18:15 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

mardi 18 avril 2006

Mardi c'est endives cuites.

Ma vie sentimentale est plate. Si si, tu as bien lu tout-petit-ami-virtuel, elle est plate.Je suis jolie-intéressante-sociable-et-même-un-peu-folle et pourtant, pourtant... pas un seul mec à l'horizon.Qu'est ce qu'il se passe? L'Homme Formidable n'est pas dans mon créneau.A 23 ans les hommes sont soit maqués soit pas prêts. (soit nuls mais ça n'a rien à voir avec l'âge)Qu'est ce qu'un homme formidable?C'est un mec comme Echarpe-Arc-En-Ciel en version célibataire. C'est-à-dire un mec qui s'assume. Un vrai j'veux dire. Un mec qui a... [Lire la suite]
Posté par coton tige à 17:57 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
jeudi 13 avril 2006

Auto-Etonnée.

http://vieducotontige.canalblog.com/archives/2005/10/19/index.html Je suis moi-même tombée sur ce post en faisant une recherche Google.C'est le comble non? Je recherche "porte de charenton mac do" et je tombe sur moi.Mon propre blog. J'irai même jusqu'à dire que ça fait un drôle d'effet.Parfois je me dis que n'importe qui peut tomber dessus par hasard.C'est incroyable car je me souviens parfaitement de cette journée, mais pas du tout de l'avoir écrite.Mon blog devient très long. Plus de 180 textes. ... A quoi... [Lire la suite]
Posté par coton tige à 17:40 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
mercredi 12 avril 2006

R.A.S

Je suis assise dans mon bureau dans cette lumière blanche, un peu froide, du mois où il ne faut pas se découvrir d'un fil. Et j'me demande ce qui me fait vraiment plaisir. - Le Saint Nectaire que je viens de m'acheter et qui m'attend sagement dans le frigo de la salle kiné.- L'éventualité de partir en weekend ce weekend (qui a une maison de campagne pas trop loin de Paris pour m'héberger ce weekend?)- L'odeur de ma lessive. Elle m'apaise. - Le plaisir et l'excitation qu'a ma soeur de m'emmener dans SON pub salsa demain soir.... [Lire la suite]
Posté par coton tige à 14:43 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
mardi 11 avril 2006

Pfiou!

Il croit que je pèse 30 kilos, décrète que "personne ne bosse ici" s'il a le malheur de constater que les radiateurs des couloirs sont froids, son expression favorite est "lui il est faux comme un jeton", il me demande cinq fois de suite où se déroule l'animation et quand je lui dis "sur le toit Monsieur Untel!" il me regarde interloqué et dit "elle est folle celle-là!" avec un petit sourire en coin.
Posté par coton tige à 18:10 - - Commentaires [16] - Permalien [#]