Le blog du coton tige

La vie, les pensées, le journal, les erreurs, les étapes, les problèmes, les projets, les amours, les larmes, les doutes, les espoirs d'un coton tige comme les autres.

lundi 22 mai 2006

Lundi c'est frites et rôti.

Merci, je vais bien.

Ma Directrice m'a félicité vendredi. Voilà de quoi partir en week-end le sourire aux lèvres.
Elle m'a dit que j'avais vraiment bien évolué depuis un an et que j'avais un très bon contact avec les résidents et comme cela n'était pas évident, elle m'en félicitait.

La réussite professionnelle est un excellent palliatif pour les célibataires.
Presque mieux qu'un orgasme dis donc.

Bah oui parce que j'ai eu une grosse phase déprime ces derniers temps: les gens me décevaient.
Finalement parfois les choses sont toutes simples: il suffit de moins voir ceux qui nous déçoivent pour aller mieux.
Bien sûr, c'est aussi un peu de ma faute, je suis beaucoup trop exigeante.
Mais je ne crois pas que ce soit un mal au final.
Et puis comment pourrai-je être autrement avec mon passé sentimental hein?
Si je n'étais pas exigeante aujourd'hui, je serai suicidaire.
(et de ce côté là c'est bon, hein, j'ai déjà donné)

Lors de cette petite phase je-décroche-pas-mon-tel-vous-êtes-tous-des-cons Meilleure amie m'avait envoyé: "Tu sais Coton tige, il ne faut pas aimer les gens pour ce qu'ils t'apportent mais pour ce qu'ils sont".
J'avais trouvé ça très juste sur le moment.
Et puis après mûre réflexion et suite aux propos de quelqu'un de bien intentionné je me suis rendue compte que c'était tout simplement absolument pas réaliste.
(à méditer)

J'essaie donc de vivre avec plus de légèreté.
Il faut savoir que je suis la reine des prises de tête inutiles. Je me pose toujours 36000 questions, j'essaie toujours de me remettre en cause et de m'améliorer, ce qui n'est pas un mal en soi, mais à la longue c'est épuisant. Et s'auto-épuiser c'est le comble de l'égocentrisme.
Parce qu'à trop réfléchir, à trop analyser les chose, on passe parfois à côté de l'essentiel.
Moi je suis du genre à dramatiser les plus infimes problèmes. Je me rend malade pour des broutilles.
C'est ma nature. Je suis exigeante, chiante, perfectionniste, mais je me soigne.

Tiens d'ailleurs je me suis découvert un nouveau défaut: je suis lunatique.
Il faut du temps pour reconnaitre un défaut. Il faut doucement se faire à l'idée que cet affreux-trait-de-caractère-là se rajoute à une liste déjà longue.
Il faut du temps pour s'approprier un nouveau défaut et petit à petit, l'accepter.
Oui je suis lunatique.
Et excessive.
Ce qui n'arrange rien.
Par exemple s'il fait beau, je peux sautiller de bonheur et avoir des étoiles plein les yeux.
En revanche si par malheur je découvre un bouton sur mon visage, je suis instantanément de mauvais poil.

J'ai cette formidable capacité de pouvoir passer d'un moment de tristesse infinie à un instant de joie intense.
Etre lunatique ça a du bon.
(ou comment transformer un nouveau défaut en qualité)

Mon week-end? Il fut bon.
J'ai annulé une soirée avec l'Ami Chanteur vendredi soir. L'Ami Chanteur est chouette, mais il a tendance a un peu trop vouloir me sauter.
J'ai donc passé une soirée Miel Pops, seule, chez moi.
Mon ex psy avait raison. Peu à peu on n'a plus peur de la solitude. Voire même on la recherche.

J'ai eu Jeannot au téléphone aussi.
Jeannot (mon ex qui m'a traumatisé) a déménagé dans ma ville.
Il n'allait pas très fort vendredi.
Lors du déménagement il a fait tombé sa machine à laver dans l'escalier.
C'est ballot.
Il m'appelait d'une laverie, dépité.
Sa nana, La Grosse Dinde de la Farce, ne lui avait pas donné de nouvelles depuis une semaine.
Si bien que Jeannot voyait la fin de leur merveilleuse histoire d'amour approcher.
(il l'a trompé à peu près 6 fois)
Et moi je l'ai rassuré.

Les gens ne me comprennent pas. Pourquoi je n'en veux pas à Jeannot?
Tout simplement parce que Jeannot avait juste cessé de m'aimer.
Est-ce une raison pour le haïr?
(Bien évidemment)

Mais comme je suis une nana formidable, je passe outre.

Je ne veux pas qu'il soit malheureux parce que son malheur ne m'apporterait rien.
Aussi manipulateur que Jeannot puisse être, il n'en reste pas moins l'ex Homme de Ma Vie.

...

Samedi j'ai dépensé beaucoup trop d'argent en shopping.
Je suis dans une grosse phase de fièvre acheteuse.
Le célibat me rend infiniment dépensière.
J'ai jamais acheté autant de petites culottes H&M.
ça c'est bien un truc de célibataire d'ailleurs. Je ne m'achète JAMAIS de sous-vêtements d'habitude.
Pour la bonne raison que je m'en fou.
Je suis plus culotte en coton que string, et je tourne avec deux soutifs et demi depuis beaucoup trop longtemps.
Mais depuis La Grande Ère du Célibat je ne fais que dépenser sans compter en sous-vêtements inutiles qu'aucun Mâle Testiculé ne verra.
...ça doit être ça prendre soin de soi.

Samedi soir je suis allée à l'anniversaire de la Rouquine, armée d'une mini-micro-jupe fraîchement achetée.
Très Agréable Surprise cette petite soirée.
Un joli buffet, des gens sympathiques, une Rouquine fort agréable, avenante, douce et drôle.
J'étais accompagnée d'un Presque Copain magnifique dans sa chemise saumon que je lui ai forcé à mettre.
J'ai revu Gauthier et rencontré la Fameuse Nina (des vingtenaires).
Charmante soirée, charmants blogueurs.

J'ai fini la soirée vautrée sur le lit de Presque Copain à bouffer des pizzas au fromage en lui demandant: "dis ça fait pas grossir les pizzas hein?"
Et lui, rassurant: "pas du tout, c'est une pizza amaigrissante j't'ai dis."
Et oui, parfois les Hommes sont formidables.

Dimanche nous avons fait la tournée des MacDo.
Oui, oui.
10 ans que je n'ai pas bouffé dans un fast-food, j'y ai bossé certes, mais manger, dieu du ciel, surtout pas.
J'aime beaucoup trop la bouffe pour ça.

Mais ça doit être à cause des carottes crues que je me suis enfilée sans limite samedi soir chez Larouquine.
Le lendemain mon estomac, déboussolé, à réclamé sa dose de gras.
Et nous avons donc silloné le Val D'Oise afin de comparer les frites du Quick et celles du Macdo.

Verdict, bouffez Quick mes enfants.

Bon bon bon. A part ça mercredi soir je m'en vais me faire un petit week-end dans une ferme dans le Poitou, lieu mythique où j'ai mes plus beaux souvenirs d'enfance.

Je vais vraiment bien.
Pourvu que ça dure.

Posté par coton tige à 14:08 - Mai 2006 - Commentaires [19] - Permalien [#]

Commentaires

    Ton bonheur fait plaisir a lire. Tu as la formidable capacite de t'analyser, de deceler tes forces et tes faiblesses et de rendre positif ce qui ne l'est pas forcement ! Et ca c'est une grande qualite !

    Posté par CyCy, lundi 22 mai 2006 à 14:25
  • Merde alors, je viens de réaliser que moi aussi je suis lunatique. Arf, encore un défaut de plus...
    Ravie de voir que tu vas bien sinon!

    Posté par Mary, lundi 22 mai 2006 à 14:39
  • ben dis donc, t'es comme ça Coton Tige ? Sourire, pas facile d'être soi tous les jours, alors, et je sais de quoi je parle... Je me suis fichtrement reconnue, au travers de ta description... Y'en a même un qui prétend que j'aurais un "caractère de merde..."
    Haussement d'épaules !
    Allez, tu vas apprendre à vivre avec, même si c'est très douloureux, et ne s'améliore pas au fur et à mesure que la peau se détend et se plisse...

    Posté par Rêve d'Eté, lundi 22 mai 2006 à 15:59
  • Contente que tu ailles bien, en plus ta bonne humeur est communicative ! Merci !

    Posté par Lucinette, lundi 22 mai 2006 à 16:55
  • Ben tu vois !!

    Célibataire et bien, c'est compatible... Euh, par contre, tu t'es trompé, c'est pas Quick mais Mc Do qu'il fallait mettre. Corrige vite ! Lol

    Posté par flottante, lundi 22 mai 2006 à 17:09
  • Théorie du Fast-Food

    Bon à première vu je crois que pas mal de personnes sont lunatique.moi y compris, champion du monde je pense même.
    Sinon y'a beaucoup à dire sur les fastfoods,les frites c'est clair que c'est Quick mais sinon niveau sandwich et sauce je dirais un point pour macdo.
    Enfin tout ça ne fait pas avancé le schmilblick.

    Ravis que tu ailles bien le coton ! Et comme tu dis, pourvu que ça dure.

    Posté par tt-ptit-inconnu, lundi 22 mai 2006 à 17:33
  • oué...

    ...c'est vrai qu'on prend vite goût à la solitude

    ...et qu'on apprécie franchement que les miel pops ne viennent pas nous détailler tous nos petits défauts à la moindre prise de bec...

    ...et qu'on explose le budget lingerie même si on sait qu'aucun mâle ne les verra...

    ...et que Quick c'est plus meilleur mieux que McDo...

    Coton Tige, sors de ma cervelle et arrête d'écrire tout haut ce que je pense tout bes...

    Posté par MissTortue, lundi 22 mai 2006 à 18:49
  • oué...

    ce que je pense tout BAS... avec un A !!!
    (oups)

    Posté par MissTortue, lundi 22 mai 2006 à 18:50
  • C'est vrai que Presque Copain avait fière allure dans sa chemise saumon!
    Bon et puis heureuse que tu t'y sois sentie bien; visiblement les soirées c'est pas trop ton truc à lire les recits de tes week ends...
    A Plus Coton

    Posté par larouquine, lundi 22 mai 2006 à 19:37
  • "Je suis dans une grosse phase de fièvre acheteuse." Ça, c'est vraiment drôle! Et je comprends... (bien que moi, les sous-vêtements, en couple ou non, j'en achète toujours trop, de nombreux styles différents).

    Contente que tu te portes bien, c'est très agréable à lire et à savoir.

    À bientôt!

    Posté par Magie, lundi 22 mai 2006 à 20:21
  • Heu...

    Si tu te mets à faire la tournée des fast-food, je me demande si tu vas vraiment bien.

    Posté par Cristophe, lundi 22 mai 2006 à 22:38
  • Piouf tant de chose sur lesquel je pourrais rebondir ... si peu de temps bah oui il est déjà 2h26 du matin ... j'ai une folle envie d'enlevé cette épaisse couche de saleté (bref prendre une douche) et dormir


    Le quick c'est fantastique : ont peu faire du bruit avec les pailles !!!!

    Posté par tphosphore, mardi 23 mai 2006 à 02:38
  • C'est dingue !

    Comme on se ressemble ! Pour l'histoire du bouton qui gâche toute la journée !!!

    Posté par Kyaro, mardi 23 mai 2006 à 04:13
  • continue dans cette voie, c'est super de te voir dans cet état d'esprit

    Posté par La Quiche, mardi 23 mai 2006 à 13:39
  • l'inverse plutôt

    Moi qui suis habituellement du genre à garder mon avis pour moi, je me risque à faire un petit commentaire.
    Que dirais-tu de tenter cela ? être exigeante avec tes chéris plutôt qu'avec tes amis. Alors, tu en penses quoi ?
    J'applique le principe soufflé par Meilleure Amie et je trouve la vie plus douce ainsi - c'est donc que c'est réaliste, non ?

    Posté par cece, mardi 23 mai 2006 à 15:11
  • > "il ne faut pas aimer les gens pour ce qu'ils t'apportent mais pour ce qu'ils sont"
    Je trouve cela très vrai : c'est la différence entre apprécier d'être avec qqun et l'aimer. On ne peut pas changer les gens, il faut les aimer tel qu'ils sont.

    > Peu à peu on n'a plus peur de la solitude.
    > Voire même on la recherche.
    "L'enfer, c'est les autres !" :mdr:

    > ça doit être ça prendre soin de soi.
    Pas mieux. Pour moi cela se résume à prendre soin de soi tout seul, au lieu d'attendre que ce soit les autres qui le fassent.

    C'est amusant, on est pas du même sexe, on a pas la même histoire et pourtant je me retrouve souvent dans tes écrits.

    Posté par Le Lapin Bleu, mardi 23 mai 2006 à 16:32
  • Je me joins aux autres pour te féliciter et t'encourager dans ce petit retour de moral.

    Cela dit, je ne suis pas trop d'accord sur tout ce que tu viens de dire, principalement concernant la question de l'exigence.
    Je suis d'accord que c'est nécessaire pour éviter de se faire marcher sur les pieds et devenir la bonne poire.

    Mais j'ai tendance à penser que les individus subissent déjà une si grande pression sociale, professionnelle et sentimentale où ils doivent constamment donner du meilleur d'eux-mêmes, qu'on ne peut leur demander en plus d'être les meilleurs amis du monde.

    Pour moi, l'amitié doit être le dernier refuge où les erreurs sont permises (à condition de ne pas en abuser bien sûr), où l'on pardonne encore, où l'on peut ne plus donner de nouvelles pendant des mois et se revoir comme si c'était hier, où l'on aide l'autre de façon désintéressée, où l'on est écouté, où l'on se fait confiance sans contrepartie, où l'on ne cherche pas à briller car on est accepté pour ce qu'on est.

    Mais bon, à part ce petit aparté, je te réitère mes sincères encouragements et j'espère que d'autres bonnes nouvelles viendront fleurir sur ce blog.

    Posté par Fougna, mardi 23 mai 2006 à 20:44
  • les stars...

    l'anniversaire de la rouquine c'était une vrais soirée chic avec plein de stars !! bon et moi je suis un blogueur hyper lu aussi, j'espere que je pourrai etre la au prochain anniversaire )

    Posté par vince, mardi 23 mai 2006 à 21:08
  • il faut de l exigeance en amitié comme en amour! je pense!!!!!!
    sinon ba c 'est que c pas des amis ou que c pas de l amour!!
    oui mais mesurer le degré

    Posté par missparker, mercredi 24 mai 2006 à 18:36

Poster un commentaire